Manger sain et mieux : les 7 principes

Manger sainement au quotidien peut être un véritable défi. Sans que cela soit trop casse-tête,

 

Manger sainement au quotidien peut être un véritable défi. Sans que cela soit trop casse-tête, voici quelques petits conseils utiles et des changements simples de nos habitudes pour nous aider à manger plus sainement : que ce soit en mangeant plus de légumes, en augmentant notre apport en fibres ou en ajoutant des protéines maigres à nos repas favoris.

 

 

1. Utilisez plus de légumes dans votre cuisine

Les légumes sont une source importante de fibres, de vitamines et de nutriments, mais il peut parfois être difficile d’en faire manger suffisamment à toute la famille. Plutôt que de toujours servir des légumes à part, essayez de les incorporer à votre repas, quel qu’en soit l’objectif principal.

Cela fonctionne bien avec les boulettes de viande, les hamburgers, les lasagnes et même les recettes de pâtisserie – il suffit de râper les légumes et de les mélanger à votre base. Les râper signifie qu’il n’y a pas de hachage délicat et que les petits morceaux cuisent facilement, de sorte que les personnes récalcitrantes ne se rendront même pas compte qu’il y en a. La courgette, la courge, la carotte et la patate douce sont de bons exemples que vous pourriez utiliser, comme dans ces savoureux muffins à la patate douce.

 


 

2. Des Légumes comme en-cas

Au lieu de prendre un paquet de chips, apprendre à manger des légumes comme collation est un excellent moyen d’augmenter votre consommation quotidienne. Une trempette savoureuse est la meilleure façon de savourer votre légume préféré, mélangé comme la trempette elle-même, ainsi que pour les crudités croustillantes à tremper dedans. Les herbes et les épices ajoutent une couche supplémentaire d’intérêt, comme dans ce petit pois houmous à la menthe vibrante et au citron zesté.

 


 

3. Passez à la vitesse supérieure avec plus de légumes


Donnez à certaines de vos recettes préférées un relooking végétarien avec des substituts astucieux. Les spaghettis aux courgettes sont déjà une grande tendance alimentaire, mais il y a beaucoup d’autres astuces pour utiliser plus de légumes. Les choux-fleurs râpés et les betteraves sont de bons substituts du riz ou du couscous, tandis que les couches de courgettes ou d’aubergines peuvent remplacer les feuilles de lasagne. Même les hamburgers et les roulés peuvent être réinventés avec de la laitue ou des feuilles de chou, comme c’est le cas avec ces roulés au quinoa d’inspiration asiatique.

 


 

4. Faites des légumes et des céréales complètes les vedettes des repas

Manger suffisamment de fibres est très important et il est recommandé aux adultes de consommer 30 g par jour, bien que la plupart d’entre nous n’en consomment généralement que 18 g environ. Les légumes, les légumineuses, les champignons et les aliments à grains entiers sont riches en fibres, alors pourquoi ne pas en faire les ingrédients vedettes de votre plat ? Un exemple parfait est l’échange de votre plat de viande habituel contre cette alternative aux champignons grillés.

 


 

5. Laisser tomber l’éplucheur

Ne pas peler vos fruits et légumes est une façon très simple d’augmenter votre consommation de fibres et signifie moins de travail dans la cuisine, donc c’est une victoire pour tout le monde ! La peau aide à obtenir vos fibres quotidiennes, alors abandonnez l’étape « épluchage » et savourez les mêmes repas savoureux, mais avec moins de tracas. Ces magnifiques côtelettes de porc avec des quartiers de pommes de terre sont une façon délicieuse de le faire. Bien sur nous vous conseillerons des fruits et légumes BIOS et sans traitement !

 


 

6. Plus de protéines : Viande et produits laitiers

Notre corps a besoin de protéines pour aider à la croissance et à la réparation des cellules, mais hors de question de se contenter d’un gros steak juteux pour obtenir votre taux de protéines. Le poisson et les fruits de mer, les produits laitiers faibles en gras et les viandes maigres, comme le poulet et la dinde, contiennent également un punch de protéines.

Ils sont faciles à incorporer à votre alimentation quotidienne – essayez le yogourt grec ou les œufs au déjeuner, ajoutez du thon en boîte à votre sandwich du midi ou cette salade césar classique au poulet pour un dîner facile.

 


 

7. Céréales, légumineuses et noix

Il existe de nombreuses sources non animales d’aliments riches en protéines. Le quinoa constitue une excellente base protéique pour les salades, tandis que les noix et les graines sont faciles à saupoudrer sur les salades, les bols à déjeuner ou les plats cuisinés pour une garniture croustillante. Beaucoup de haricots et de légumineuses sont riches en protéines (et bon marché aussi) – gardez une réserve de pois chiches, de haricots noirs et de haricots rouges dans l’armoire pour les ajouter à vos soupes, ragoûts, salades, trempettes ou à votre recette préférée de burgers aux légumes.