SuperMassive le duo montpelliérain qui donne raison au bon son

SuperMassive le duo montpelliérain qui donne raison au bon son 1

Les artistes se sont rencontrés dans leur école de composition de musique de film, Simon a consacré ses recherches à la conception sonore à travers des machines Hardware et surfaces de contrôle interactives. Edgar, le multi-instrumentiste du duo s’est concentré sur la partie instrumentale et mélodique de la production sonore.

Montpellier, 2013, les compositeurs Edgar Joly et Simon Aubert se rencontrent, collaborent sur différents projets autour de la composition de musiques de film et au fil du temps, décident d’allier leur passion autour d’un projet commun. Supermassive naît alors en 2018 d’un goût prononcé pour la musique électronique, d’influences diverses comme le rock alternatif, la pop et la musique classique.

Nos productions reflètent nos personnalités et nos parcours respectifs, un mélange entre électronique et acoustique

Très vite, le duo se met en place et les compétences de chacun se complètent; Edgar aux instruments et à la mélodie (guitare, piano, batterie) et Simon aux machines. Ce subtil mélange, audacieux et dosé avec précision leur permettra de développer un style, propre à eux et l’éclosion de leurs premières productions.
C’est ainsi que le duo fera son entrée dans les charts avec leur premier morceau en 2018. « The One », un track électro pop ultra rafraichissant sortira sur le label de Bakermat « Big top Amsterdam » et offrira au duo leur premier succès.

SuperMassive le duo montpelliérain qui donne raison au bon son 2

Encouragés par cette réussite, les membres de Supermassive décideront de continuer l’aventure avec la préparation de leur premier album.

SuperMassive le duo montpelliérain qui donne raison au bon son 3

C’est avec « Reason », leur nouveau morceau, qu’Edgar et Simon dévoilent un peu plus leur travail et apporte un vent frais sur l’électro pop ! On déteste faire des assimilations et comparaisons, mais leur single fleure bon comme un tube d’Ofenbach ou de Feder. Et c’est plutôt bon signe 😉

Pour vous permettre de vous faire uen idée, en voici le clip ci dessous.

Certes, quelques effets spéciaux ont été ajoutés niveau building, mais en bon montpelliérain(e) vous saurez reconnaitre les établissements et rues de votre ville où a été tourné leur clip.

Ce single, comme leur album est signé sur leur propre label Rose Music, à l’image du duo : indépendant, libre, prolifique et supermassif !