Jusqu’en février les non-conformistes russes s’exposent au MOCO

Jusqu'en février les non-conformistes russes s'exposent au MOCO 1

Le MOCO, en partenariat avec la Galerie Nationale Tretiakov, dévoile pour sa 2ème grande exposition, une collection mythique, car présentée pour la première fois hors de Russie.

À l’heure où le Maire de Montpellier, Philippe Saurel est décoré par Vladimir Poutine en personne, que les lignes aériennes entre Montpellier et Moscou battent leur plein, la Russie et le Sud de France n’ont jamais été si proches !

Jusqu'en février les non-conformistes russes s'exposent au MOCO 2

Quel bénéfice pour l’Art avec désormais cet ensemble hétéroclite de 130 œuvres provenant du musée de Moscou qui trouve ici leur place au MOCO (Hôtel des collections) exposé du 13 novembre 2019 jusqu’au 9 février 2020.

On retrouve toutes ces créations classées par ordre chronologique des différents courants. Peintures, installations, sculptures et photographies d’une cinquantaine d’artistes qui composent l’art « non-conformiste » en U.R.S.S, puis en Russie.

Jusqu'en février les non-conformistes russes s'exposent au MOCO 3

Les non conformistes, pourquoi ?

Andreï Erofeev, commissaire, qui a rassemblé et organisé cette exposition nous éclaire :

 Ce titre est souvent accolé à ces créations soviétiques car il signifie que ces artistes ne sont pas cantonnés dans un esprit académique traditionnel. À cette époque, puisque pratiquement tout était interdit, la situation politique et sociale a poussé les artistes vers quelque chose d’intense et vers la transgression des normes , des valeurs, vers un côté provocatif, de transgressif et qui va dans l’extrémité des choses. 

Andreï Erofeev

Constituée entre 1983 et 2008 à l’initiative de l’historien de l’art russe Andreï Erofeev en vue de créer un musée d’art contemporain à Moscou, alors qu’aucune institution soviétique ne s’intéressait à l’avant-garde.

Jusqu'en février les non-conformistes russes s'exposent au MOCO 4

 Plus cet art est muséîfié, et moins dans sa vision de la présentation il est provocatif  . Il y a beaucoup de choses qui obligent les conservateurs et les commissaires d’exposition à retirer les choses les plus provocantes de leur exposition.

Composée à l’origine de plus de 5000 pièces, une sélection de cette collection a finalement intégré la Galerie Nationale Tretiakov, faisant de cette dernière la première institution abritant un département d’art contemporain russe.

Jusqu'en février les non-conformistes russes s'exposent au MOCO 5

 Ici nous présentons à Montpellier, une exposition très policée, très soignée; dans cette collection, tout ce qui était trop provoquant a été écarté. 

Jusqu'en février les non-conformistes russes s'exposent au MOCO 6

Pratique :

Les non-conformistes. Histoire d’une collection russe
Du 13 novembre 2019 au 9 février 2020
En partenariat avec la Galerie Nationale Tretiakov

Mo.Co. Hôtel des collections • 13, rue de la République • Montpellier
Accessible aux personnes à mobilité réduite

Tramway Lignes 1, 2, 3 ou 4 arrêt Gare Saint Roch
Voiture Parking Effia Montpellier Gare Saint Roch Parking de la Comédie

HORAIRES :
Du mardi au dimanche 12h > 19h
Ouvert les dimanches et jours fériés

TARIFS
Plein tarif : 8 €
Tarif réduit : 5 €

Jusqu'en février les non-conformistes russes s'exposent au MOCO 7
Jusqu'en février les non-conformistes russes s'exposent au MOCO 8
Jusqu'en février les non-conformistes russes s'exposent au MOCO 9
Jusqu'en février les non-conformistes russes s'exposent au MOCO 10

crédit photo : C. Marson / M. Duchamp / S. Fa