Jacquemus inspiré par l’arrière pays montpelliérain

Jacquemus inspiré par l'arrière pays montpelliérain 1

Simon Porte Jacquemus apporte un éclairage naïf sur son enfance dans le sud de la France.

Cela donne à son univers une intensité délicieusement authentique et c’est justement ce que les étrangers recherchaient et apprécient dans ses créations.

Lors de son lancement à l’été 2018 il avait investi les plages marseillaises de Sormiou qui sentait la lavande et l’ambre solaire. (à lire notre portrait du summer 2018)

Pour sa deuxième collection de vêtements pour hommes, il a opéré un virage à 180 degrés de l’est vers l ‘ouest pour se tourner vers la vie rurale des collines autour de Montpellier.

_

Jacquemus inspiré par l'arrière pays montpelliérain 2Jacquemus a ressenti le besoin de revenir à quelque chose de plus réel –

Les vêtements de travail traditionnels français », dit-il, « des boulangers, des ouvriers agricoles ». Ce sont de vrais, vrais vêtements, du coton, de la laine.

Même s’il dit souvent que le sujet le mettrait mal à l’aise à l’idée d’avoir un véritable show de lancement – une atmosphère générale de questionnement sur les formats de la mode. Il l’a quand même fait, mais il a essayé d’injecter un sens de la réalité non urbaine dans sa présentation.

Jacquemus et ses modèles sont arrivés dans un camion blanc à l’extérieur du Palais de Tokyo – comme s’ils arrivaient de la campagne – et, après un tour de la galerie, se sont assis pour déjeuner à une table rustique chargée de pain, fromage et café.

 

 

La spontanéité ludique et spontanée de cette tranche de vie avait la franchise et le charme typiques de Jacquemus. Le show était rempli de vêtements de base pour garçons, entrelacés de broderies fantaisistes – une gerbe de blé sur une chemise en lin et des imprimés décolorés de brins de romarin sur un costume blanc pour le dimanche.

Jacquemus inspiré par l'arrière pays montpelliérain 3

Les spectacles de Jacquemus sont souvent empreints d’un romantisme de jeunesse, mais celui-ci avait une émotion poignante. L’érosion des occupations traditionnelles – et les tensions conflictuelles qui ont éclaté dans les régions – est précisément la question qui alimente les manifestations des Gilets Jaunes à Paris et partout en France.

Il n’y a pas de message politique, mais je viens de la campagne, d’une famille d’agriculteurs

explique Jacquemus. « Je suis né avec ces types, ces Gilets Jaunes. Tous ces messages sur la souffrance des gens, je les comprends. Je me sens proche d’eux. Mais c’est un peu compliqué de passer un message dans un défilé de mode un dimanche matin. »

Pourtant, il y avait une nuance qui en disait long : les ouvriers-garçons qu’il amenait au petit déjeuner étaient d’un équipage complètement diversifié. « J’ai grandi avec des enfants maghrébins, mais ma famille est mixte – ma sœur a des racines françaises et algériennes, dit-il.

« Pour moi, c’est la France d’aujourd’hui. »

 

Jacquemus inspiré par l'arrière pays montpelliérain 4

Porte Jacquemus laboure son propre domaine à la mode en tant que jeune entrepreneur et employeur en plein essor, et à l’heure où le racisme d’extrême-droite est à son comble, il a ajouté un sous-texte positif à sa lettre d’amour à son pays d’origine.

Jacquemus inspiré par l'arrière pays montpelliérain 5