Nouveau Bar à Biches le 19 octobre

Après plusieurs éditions à la Kitchenette, le collectif des Biches a désormais installé son QG au DOME. ça vous dit forcément quelque chose, puisque c’est le café traditionnel que l’on ne pas pas louper au croisement des Boulevards Gambetta et Clémenceau.

Le 19 octobre prochain (vendredi)  à partir de 19h, on retrouvera la team survitaminée des Biches pour une nouvel édition de leur évènement qui mélange : art, musique et rencontre = LE BAR À BICHES .

Avec Florina Ortica, jambes de Biche, et Vieille bique au platines pour le coté musique.

Milie Dell (photographe) et Rachel Weasel Fisher (illustratrice) pour l’exposition

Que du bon programme purement fémino-féminin pour oublier la semaine de travail et venir se relaxer en centre ville.

La recette est simple: l’entrée c’est 5€; Et on danse, on se régale les mirettes, on rigole, on rencontre jusqu’à 2h du matin.

PRATIQUE
DE 19h à 2h • PAF : 5€ • Le dome – 2 avenue Clémenceau, 34000 Montpellier  • Accès ligne TAM 3 : Arrêt Saint Denis • Parking Gambetta

PROGRAMME DJ

Cette puriste du funk va nous ravir pour la 2ème fois, après le succès de son passage au bar à biches #5, elle a accepté tout de suite de faire parti à nouveau de cette aventure.

Elle se mettra donc aux platines pour faire sautiller vos oreilles et vos hanches sur des sons « funk » puissants, teintés de disco avec des riff soul et des voix black envoutantes, le tout savamment saupoudré d’un peu d’électro.

Tout un programme !

Passeuse de son
Jambes de Biche, cette mélomane confirmée et avertie, Biche active de notre collectif, nous revient pour notre plus grand plaisir.

Elle va signer son retour par une programmation sonore teinté de sons multiples, la surprise sera garantie.

Chaleur dans ton corps et dans ton cœur.

Ancienne programmatrice musicale du ZOO, Florina Ortica est une boulimique de sons et est sans cesse en soif de trouvailles. C’est une véritable dénicheuse de titres décalés et de nouveautés sonores.

Depuis plusieurs années, elle évolue derrière les platines où elle attribue à sa musique un univers qui lui est propre.

Son surnom, qui signifie « petite fleur d’ortie », prend tout son sens à l’écoute de ses sets : doux et piquants.
Passionnée de musiques électroniques depuis les 80’s, ses sets sont nourris de ses expériences musicales, éclectiques et éclairées. Balayant les genres, d’Alan Vega à Red Axes en passant par Todd Terje ou Rebolledo, sa musique est un subtil mélange de techno déviante, mêlant electro’n’roll et house vaudou, le tout épicé de synthés 80’s possédés.

Alternant mélodies enivrantes et basse rythmique entêtée, ses performances sont toujours une invitation au voyage et à la danse.

Tout un programme !!!

ARTISTES INVITÉES

Rachel Weasel Fisher, née en 1987 en Bretagne, est depuis toujours une passionnée d’art graphique. En 2012, s’installant à Montpellier, elle fait la rencontre d’artistes, auprès desquels elle affinera son approche de l’illustration à la recherche d’évolution et de nouveauté. C’est en fin 2014 qu’elle se confronte à un public pour la 1ère fois, sous le nom de Demi-sel. Faut pas manquer l’ours est le début d’une série d’expositions sur Montpellier. En 2016, sa démarche artistique se tourne davantage sur le papercut. Sélectionnée par la Galerie Ephémère, elle occupe la salle de bain de la maison des salines, et immerge le public dans un océan fait de papier. Elle décide alors d’apparaître sous le nom de Rachel Weasel Fisher. c’est ainsi qu’elle présente ses découpages dans des tableaux, des bocaux ou des installations, en plongeant le spectateur dans son univers poétique, empreint de légèreté et de délicatesse. Aujourd’hui, Rachel Weasel Fisher souhaite relancer l’activité du Cobaye de Tchernobyl qui faisait l’objet d’expériences artistiques en soutien avec d’autres artistes. Sa 1ère recherche se tourne alors sur de la projection de papercut sur des corps, avec le photographe Julien Rancoule. Désireuse de changer de médium, elle a pour projet de se tourner vers des vidéastes, pour des réalisations plus en mouvement, mais toujours avec ses papiers découpés.
https://www.facebook.com/RachelWeaselFisher/
https://rachelweaselfisher.tumblr.com

Milie Del – Photography est une photographe indie, lifestyle et de voyage, née dans la Drôme et d’origine belge. Ancienne chargée de communication, elle a tout quitté pour suivre ses rêves. Elle vit et travaille à Montpellier depuis 7 ans. Passionnée d’ailleurs, elle file dès qu’elle le peut sur les routes du monde et ramène des photos de ses aventures. Loin des sentiers battus, elle aime raconter ce que l’on ressent perdu dans la jungle ou sur une route du bout du monde, la joie des rencontres, l’aventure et l’inconnu. Pour Milie Del, voyager c’est comprendre toujours un peu plus le monde, et elle a toujours son appareil pour prendre des notes. Son univers artistique est emprunt de poésie et de douceur, au style des vieilles pellicules argentiques. Ses photographies aux ambiances feutrées et à l’atmosphère si particulière caractérise son travail. Elle affectionne particulièrement la brume qui s’accroche aux arbres d’une forêt, le café du matin, la lumière d’un soir de tempête, les ombres dans nuit tombante, les intérieurs cosy l’hiver, la tout puissance et la magie de la nature vierge et sauvage, la liberté et la nostalgie, la pluie, l’émotion qu’on lit sur un visage, les amis et la brise fraîche des matins d’été. Elle aime les lumières douces et naturelles et mettre des petits humains dans ses composition pour interroger la relation entre l’homme et l’environnement.
https://www.facebook.com/miliedel.photography/
https://miliedel.com