Le premier cursus universitaire de France dédié à l’espace à Montpellier

Franceinfo Le premier cursus universitaire dédié à l'espace ouvrira à ... Franceinfo Le premier cursus universitaire de France dédié à l'espace et à ses professions va ouvrir à la rentrée 2017 à la faculté des sciences de Montpellier .

En effet, le premier cursus universitaire de France dédié à l’espace et à ses professions va ouvrir à la rentrée 2017 à la faculté des sciences de Montpellier. Le scientifique Pascal Lecomte s’est rendu au centre spatial de Montpellier pour en parler. Objectif : séduire les étudiants.

Une formation inédite en France
L’homme sur mars, un des plus grands défis de l’humanité. Le centre spatial de Montpellier entend bien participer au challenge ! Elle met en place dès la rentrée 2017, une formation en 5 ans dédiée à l’espace et à ses professions. C’est un cursus de master en ingénierie des systèmes spatiaux.

En clair, un diplôme qui ouvre sur un univers de débouchés : de la fabrication d’un satellite à la conception des fusées.

Il s’agit d’une filière classique au niveau de la théorie où les étudiants vont apprendre de l’électronique, de la mécanique mais spécifiquement pour apprendre à fabriquer des systèmes spatiaux.

Pour appliquer directement la théorie, la formation propose des projets et des stages en relation avec des industriels et des chercheurs.
Le premier cursus universitaire dédié à l’espace ouvrira à Montpellier
La faculté des sciences de Montpellier va ouvrir à l’entrée 2017 le premier cursus universitaire de France dédié à l’espace et à ses professions. Le scientifique Pascal Lecomte s’est rendu au centre spatial de Montpellier pour en parler. Objectif : séduire les étudiants. – France 3 LR – Thierry Will
Un secteur porteur d’emplois
Une des raisons pour laquelle la formation accorde une part importante à la pratique, est que le secteur est porteur d’emplois.

« c’est une branche qui recrute énormément ces derniers temps » assure Frédéric Saigné responsable de la formation, et à l’origine il y a six ans, de la création du centre spatial universitaire à Montpellier.

Espérons que la formation attirera nombre d’astronomes en herbe.

Par Joane Mériot france tv