ZAT c’est des grandes manifestations artistiques et culturelles , qui mêlent arts vivants, arts visuels et projets participatifs, organisées par la Ville de Montpellier dans l’espace public, dans une zone de la ville différente à chaque édition depuis 2010 et qui fait sont grand retour en 2022

Inclassable, unique en Europe, la ZAT inscrit la création artistique au cœur de la cité, en dialogue avec l’environnement, en résonance avec l’histoire et la vie du quartier, pour révéler la ville dans ses singularités, mais aussi pour la décaler, l’interroger. Avec l’ensemble des artistes invités et tous les partenaires associatifs mobilisés à chaque édition, la ZAT transforme l’espace public en un véritable espace commun. 

13 éditions ont été organisées : Antigone en novembre 2010, Méric en avril 2011, Port Marianne en novembre 2011, Celleneuve en avril 2012, Arceaux en novembre 2012, Mosson en avril 2013, Boutonnet Beaux-Arts en novembre 2013, Méric en avril 2014, Les Grisettes en avril 2015, Figuerolles en avril 2016, Montcalm en avril 2017, Prés d’Arènes en avril 2018, L’Ecusson en juin/juillet 2019.

Deux nouveaux projets viennent enrichir la ZAT : 

une 14 ème édition enrichie

Cette nouvelle zone narcissique temporaire se déroulera le 11 et le 12 novembre autour de la thématique : le feu la fête et le futur. Pascal Le Brun-Cordier, directeur artistique des 8 premières éditions, nous en explique le contenu :

Le feu d’abord parce que le vendredi et le samedi soir dès le coucher du soleil seront allumés des centaines de flamme dans les quartiers sous forme de brasero, il y aura aussi un grand feu d’artifice samedi 12 novembre à 20h30. Pourquoi le feu ? Le feu pour se réchauffer, pour se rassembler, le feu qui fascine, le feu au cœur de la ville.

Ensuite la fête, elle sera présente au travers d’effervescences festives et d’invitations à faire la fête : on va faire la fête pendant deux jours l’après-midi mais aussi le soir avec de nombreux artistes invités, des spectacles chorégraphique dont un spectacle avec 100 danseurs d’Olivier Duboi , des spectacles de danse sevillane, de l’électro, de l’accordéon, du Hard rock donc voilà

Et enfin le futur, grâce a la force du feu et de la fête on va pouvoir affronter le futur et réfléchir ensemble à la question du climat, avec une très grande exposition, des spectacles ici encore sur les grandes transformations du climat, un grands projets autour du lèz également « le lèz nous parler il faut qu’on l’écoute » mais aussi la question de l’hospitalité avec le « navire avenir » qui est en cours de construction pour aller au-devant des migrants en Méditerranée.

Et en bonus, on a beaucoup parlé d’Antigone qui fête ses 40 ans, il y aura donc également une exposition, des visites. Pour parmer littérature , Antigone c’est une femme, une grande figure de la mythologie qui dit « non », qui refuse d’obéir à la loi parce que la loi est injuste d’après elle et Antigone, la rebelle de la mythologie grecque sera un des sujet de cette ZAT. Nous allons nous demander : qui aujourd’hui est Antigone ? Que représente Antigone pour nous ?

PRATIQUE

La ZAT les 11 et 12 novembre 2022 c’est deux jours de fête gratuits dans l’espace public sans rendez-vous entre la place du nombre d’or et le lèz

LE FEU AU PROGRAMME

Des centaines de flammes, braséros, bougies et buchers, installés par Pierre de Mecquenem et la compagnie La Machine, réchaufferont et métamorphoseront la ville dès la tombée du jour. Le crépitement des braises, l’odeur du bois qui brûle, la douceur et la fugacité des flammes : des émotions aussi anciennes que la découverte du feu. Un spectacle pyrotechnique recouvrira la place du Nombre d’Or samedi 12 novembre à 20h30. 

LA FÊTE AU PROGRAMME

  • Tragédie Antigone, Cie Olivier Dubois, spectacle chorégraphique pour 100 danseurs 
  • Bien parado, cie la Méandre, performance dansée entre électro et sévillane 
  • The party, Big Ukulele Syndicate, grand concert pop festif 
  • La lévitation réelle, Cie L’immédiat – Camille Boitel, surprise urbaine inclassable 
  • Yin zéro, Cie Monad, jonglage contact et danse derviche
  • Nouvelles de Noone (4 bodies), Cie 1Watt, spectacle joyeusement inclassable 
  • Chansons surprises, Figuenotes et Un air de famille, chorales cachées 
  • Ça va valser, Les Rustines de l’Ange, accordéons sur bitume 
  • Block Party, Radio Kaizman, fiesta de rue jazz et hip hop
  • DJ set, Les mixeuses solidaires, dancefloor urbain irrésistible 

LE FUTUR AU PROGRAMME :

  • Energies désespoirs, Encore Heureux, Bonnefrite et l’École urbaine de Lyon, grande exposition d’affiches sur un monde à réparer 
  • NAVIRE AVENIR, le PEROU, Pôle d’Exploration des Ressources Urbaines, avec notamment Sébastien Thiéry et Médéric Collignon, performance collective pour inventer l’AVENIR 
  • Ce qui m’est dû, Cie La Débordante, performance théâtrale et dansée 
  • Une jungle, Cie Chaos, spectacle chorégraphique intense 
  • Création collective, Tadashi Kawamata avec des étudiant•es de l’ENSAM, du MO.CO. Ecole des beaux-arts, création collective au bord du Lez
  • Ensemble dessinons le Lez renaturé, Damien Vieillevigne, installation participative visionnaire 
  • Le quizz du climat et la fresque du climat, ateliers instructifs et participatifs 
  • Ecoutez Lez, Bipolar, performance alerte d’un fleuve en détresse 
  • Après Vénus, Julia Duranleau et Marie-Pier Lachance, exposition participative virtuelle  
  • L’art transformateur, avec Pascal Le Brun-Cordier, Sébastien Thiéry et l’équipe du NAVIRE AVENIR, conférence-discussion sur les pratiques artistiques qui visent à transformer des situations 

et aussi : DEMAIN L’ESPACE PUBLIC, cycle de rencontres 

L’objectif de ce cycle de rencontres intitulé « Demain l’espace public » est de réfléchir collectivement aux enjeux de l’espace public et d’imaginer ses transformations par la création artistique et l’urbanisme culturelUne rendez-vous par mois avec, à chaque fois, un thème et 2 invité(e)s expert(e)s. Ces rencontres sont ouvertes à toutes et tous, notamment à celles et ceux qui pensent et font la ville à Montpellier et sur le territoire de la candidature Montpellier 2028 : étudiants et étudiantes en art, en architecture, en sciences politiques, en urbanisme… 

« Demain l’espace public » est proposé par la ZAT et la MAOM – Maison de l’Architecture Occitanie Méditerranée, dans le cadre de Montpellier 2028 capitale européenne de la culture. 

La première rencontre avait pour thème « Demain, des espaces publics hospitaliers ». Elle a eu lieu le 13 septembre salle Pétrarque. La deuxième, le 13 octobre à la Panacée était consacrée aux « artistes associés à la fabrique urbaine ». La troisième, prévue le 8 novembre à Frontignan, portera sur « la ville relationnelle ». La quatrième, le 6 décembre à Lunel, sera consacrée à « la ville et l’école, terrains d’aventures ».


  4684 Views certified by Sharriz.com
Retour en haut
MontpelYeah

GRATUIT
VOIR