Hotel Costes • Palavas c’est pour 2017 ?

 

Après de nombreux mois de travaux, de revirements de situation, la plage des frères Costes a enfin ouvert ses portes dans la région de Palavas. Voici toutes les infos pratiques pour découvrir ce lieu d’exception.

 

 

S’y rendre :

336, Avenue Saint Maurice Carnon Ouest, 34250, Palavas-les-flots – Hérault, France

Ouverte de Juillet à septembre • Du lundi au dimanche • 10h – 1h

Des canapés blancs sur le sable, des parasols et deux espaces épurés dédiés à la restauration dirigée par Fabrice, le chef de l’Hôtel Costes à Paris
Greg le directeur du bar de l’Hôtel Costes à Paris vous propose quant à lui une gamme exceptionnelle de cocktails
Un service… de Palace à prix doux.Matelas 16€ la journée

informations actualisées en mai 2019
____

PLATS

La Grande Pizza du Voisin Farinette 20€
Melon Nature 10€
Melon Pasteque Feta 16€
Tomate / Mozza 16€
Chicken Ceasar Salad 22€
Belle Niçoise 22€
Avocat thon cru 22€
Calamars Crispy Spicy 18€
Nuggets frites  16€

____

DESSERTS

Mini coulant au chocolat 8€
Des fraises et des framboises 12€
Esquimaux Extra Extra 5€

____

COCKTAIL

Mojito 12€
Spritz 12€
Negroni 12€
Moscow Mule 12€
Mai Tai 12€
Ipanema Batida 12€

____

Retrouvez la plage de l’hôtel sur les réseaux :

leur compte Instagram

le site web : plagepalace.com

Téléphone : 04 34 08 63 00


Notre article de décembre 2016 :

hotel costes palavas

 

Les frères Costes  pourraient enfin ouvrir leur hôtel de luxe cet été, sur la plage des Roquilles, à la frontière entre Palavas et Carnon. Ils n’attendraient plus qu’une chose, remporter la concession de la plage auprès de la municipalité de Maugio – Carnon.

Rien n’est décidé, la commission choisira le meilleur dossier d’ici la fin de l’année, et le conseil municipal le votera à la mi-janvier », assure t on dans les services.

Recalé l’an passé, le dossier des frères Costes pourrait enfin remporter la mise.

« Mon fils a présenté un dossier en proposant 130 0000 €, mais les frères Costes ont proposé encore plus », assure Martine Zahonero, ex concessionnaire.

Depuis 2014, les riches investisseurs parisiens détiennent déja une concession de plage de 13000m2 en face de leur hôtel, sur la commune de Palavas.

« J’imagine qu’ils attendent d’obtenir la seconde sur Carnon pour ouvrir  » pointe le maire de Palavas Christian Jeanjean

En couplant les deux concessions de plage, les frères Costes exploiteraient ainsi un espace de 3000 m, face à leur hôtel.

 

 



Sur le même sujet:

Vu dans Midi Libre :

Ce lundi 19 décembre 2016, le maire de Mauguio-Carnon Yvon Bourrel et son conseil municipal, réunis en séance publique, devraient attribuer la concession du restaurant La Plage des Lézards, à Carnon-Ouest, aux frères Costes. Implanté au pied de leur hôtel de luxe, ils pourront l’exploiter pendant quatre ans (2017-2020). Cette décision, très attendue, met fin à l’incroyable imbroglio qui avait suivi le choix de la Ville au cours de l’hiver 2015. Contre toute attente, elle avait retenu l’ancienne concessionnaire Martine Zahonero, installée sur la plage des Lézards depuis 2004.

« J’ai été la première surprise », confie-t-elle dix mois plus tard. Elle n’avait encore rien vu. Alors qu’elle débute les travaux de montage, le préfet de l’Hérault refuse de valider le choix de la municipalité, mettant en avant l’absence dans le dossier de sa condamnation à une amende de 500 € pour avoir dépassé de 700 m² l’autorisation d’occupation de la plage et la non-obtention du permis de construire à la date du démarrage des travaux, le 5 avril 2015.

« Je ne pouvais pas faire autrement, répond-elle. J’ai déposé mon permis le 23 février avant que l’on me demande des documents supplémentaires, fin mars. Dans ce courrier, on me disait qu’un délai de cinq mois pouvait être nécessaire pour traiter mon dossier. Je ne pouvais pas me permettre d’attendre plusieurs semaines, au risque d’ouvrir en mai ou juin. Surtout qu’il s’agissait d’une nouvelle structure, plus petite, dessinée au pied de l’hôtel des Costes. »

« Mon chapiteau, d’une hauteur de 3 m, montait au niveau du 1er étage de l’hôtel et ma structure était à 3 m du mur. Cette situation était impossible pour eux et pour moi. » Martine Zahonero n’a pas directement répondu au dernier appel d’offres. Finalement, la Plage des Lézards n’ouvrira pas en 2016.

« J’ai mis 30 personnes à la rue et j’ai 350 000 € à rembourser sur le dos »

Aujourd’hui, l’ancienne concessionnaire est amère : « J’ai mis 30 personnes à la rue et j’ai 350 000 € à rembourser sur le dos. Sans compter les différents procès-verbaux. Merci M. le maire ! Merci M. le préfet ! Ils ont été en dessous de tout. Je regrette qu’Yvon Bourrel ne m’ait pas davantage soutenue lors de notre entretien à la préfecture. »

À la veille de la décision qui signera la fin de sa vie professionnelle à Carnon-Ouest, elle ressent une profonde injustice : « C’était David contre Goliath. Était-il nécessaire de faire tout ça pour en arriver là ? J’avais demandé que l’on m’accorde l’ancienne plage du Toucan. La Ville n’a pas voulu, me disant que les riverains étaient contre. » Dix mois plus tard, Martine Zahonero a rebondi à Palavas-les-Flots.

Quant aux frères Costes, ils ont le champ libre désormais pour exploiter leurs deux restaurants de plage devant leur hôtel de luxe : « L’histoire est finie », dit-elle.