Une virée catalane à Barcelone

Une virée catalane à Barcelone 1

 

Une virée catalane à Barcelone 2
Pour Jordi Bordas, le chef pâtissier catalan, Barcelone est faite d’épices, de cafe con leche, d’olives et de vermouth. Goûts et parfums tracent son itinéraire dans la ville.

UNE VISITE GUIDÉE PAR JORDI BORDAS

« Tôt le matin : c’est aux premiers rayons du soleil que j’aime le mieux Barcelone. Sur la plage du Port Vell, le vieux port, le soleil et la mer se donnent rendez-vous pour un cafe con leche, et la vue sur l’hôtel Vela , ce vaisseau face au large dessiné par Ricardo Bofill, ajoute au plaisir. L’odeur du temps suspendue aux embruns, les cargos qui glissent au ralenti sur l’horizon, les quelques cris de mouettes… c’est très paisible. Je respire. Ma journée de travail commence par une halte chez l’herboriste Angel Jobal , dans le Mercat del Born . Chez Angel, je trouve des épices merveilleuses, une escale dans sa boutique est un tour du monde des senteurs. Pour y aller, je traverse La Barceloneta, à l’heure où la vieille ville des pêcheurs s’éveille doucement. Je longe le parc de la Ciutadella. Le matin, c’est le domaine des joggeurs, ce n’est pas pour moi. L’énergie de la ville monte peu à peu, douce, joyeuse.

 

 

Une virée catalane à Barcelone 3

 

 

Pour mes rendez-vous professionnels ou simplement pour réfléchir tranquillement, je choisis une terrasse de la plaça de Sant Pere. C’est un quartier qui change beaucoup, mais qui reste authentique. La place est à l’écart des circuits touristiques, les terrasses sont ombragées, c’est un bon endroit pour se concentrer.
Quand je retourne à la pâtisserie familiale Santacreu , qui est toujours à l’endroit où mon grand-père l’a installée, à Viladecans, au sud de Barcelone, je fais un détour par la magnifique pâtisserie japonaise de mon ami Takashi Ochiai . Le soir, Barcelone est complètement différente. C’est comme une autre journée qui commence. On pourrait dire que c’est une journée de nuit, qui débute avec un vermouth et des olives à la Bodega 1900 , dans Sant Antoni, et que j’aime poursuivre au Teatreneu . C’est ce théâtre qui a eu l’idée de faire payer plus cher les spectateurs qui rient le plus, il vaut mieux le savoir. Après le théâtre, on peut finir la soirée au Marsella , dans le Raval, le plus vieux bar de Barcelone, avec Baudelaire et Hemingway comme anges gardiens. »

 

___

 

CULTURE

 

Une virée catalane à Barcelone 4

SANT PAU
Situé dans le quartier de l’Eixample et tout proche de la basilique Sagrada Família 10, Sant Pau est la plus grande enceinte du mouvement architectural moderniste d’Europe.
Gigantesque hôpital public pendant plus d’un siècle, ce site achevé en 1930 a été conçu comme une « ville-jardin » par Lluís Domènech i Montaner. Ce lieu se destine désormais à la connaissance, la recherche et l´innovation et abrite des institutions d’avant-garde dans les domaines de la durabilité, de la santé et de l’éducation. La promenade est libre dans cet espace étonnant qui se compose de dix pavillons, d´une église et d´une bibliothèque. Tous ces bâtiments sont reliés par des tunnels souterrains qui permettaient autrefois d’acheminer les patients.

 

Une virée catalane à Barcelone 5

MACBA
C’est au premier regard une explosion de blanc et de lumière. Erigé au cœur de la plaça dels Àngels, le Musée d’art contemporain de Barcelone éclaire les pierres grises du quartier historique du Raval depuis 1995. Imposant et audacieux, ce musée est un concentré de modernité qui invite à faire un pas de côté pour découvrir des artistes émergents. Peintures, sculptures, collages, installations… y décryptent notre époque. Un des « plus » du Macba ? Les « Nits ». Tous les jeudis et vendredis, entre mai et septembre, le musée ouvre ses portes aux passionnés jusque tard dans la nuit et propose ainsi une autre intimité avec les œuvres.


CCCB
Voisin du Macba, le Centre de culture contemporaine de Barcelone prend place dans un écrin architectural jouant la fusion entre l’ancien, un édifice datant de 1802, et le moderne, un immense mur de verre installé dans la cour qui reflète le ciel et les toits de la ville. Lieu d’échanges et de productions artistiques, le CCCB prône l’ouverture, la liberté créative, et se définit avant tout comme un laboratoire d’expérimentations. Expositions temporaires, débats, festivals, concerts, conférences, danse, théâtre, cinéma… l’éclectisme est à l’honneur ! À ne pas rater, le panorama sur la ville depuis le 5e étage du Mirador.


ITINÉRAIRE DESIGN
Barcelone occupe une place de choix dans le monde du design. Une promenade autour de la plaça de les Glòries Catalanes le confirmera. En premier lieu, la Torre Agbar, haute de 142 mètres, œuvre de Jean Nouvel. À dix minutes de marche, plaça de les Arts, le Teatre Nacional de Catalunya, conçu par Ricardo Bofill, occupe un grand édifice en forme de Parthénon. Juste en face s’est installé le Mercat dels Encants : immense marché aux puces, recouvert d´un toit en miroir où viennent se refléter, comme dans un kaléidoscope, des milliers de pièces vintage et le ciel de la ville. Enfin, le nouveau museu del Disseny, musée du Design, dont la structure et les jeux d´asymétrie forment un étrange rectangle incliné. À l’intérieur sont accueillis les arts décoratifs, la céramique, le design industriel, ainsi que la mode et les arts graphiques.

Une virée catalane à Barcelone 6

PARC GÜELL
Banc ondulé, salamandre en céramique, salle aux cent colonnes, vue sur la ville et la mer Méditerranée… la visite du parc Güell est à couper le souffle. Dessiné par Gaudí dans les années 1900, ce parc qui s’intègre parfaitement à la nature fait partie des sites du patrimoine mondial de l’Unesco.


 

LES SAVEURS DE BARCELONE

 

Une virée catalane à Barcelone 719 EL BARRI
Ferran Adrià, la star mondiale des fourneaux est à la cuisine catalane ce que Antoni Gaudí est à la Sagrada Família : un mélange d’audace et de modernisme. Avec le chantier de sa fondation El Bulli et son mini quartier gastronomique El Barri, ce chef a fait de Barcelone un véritable laboratoire du goût.

 


Une virée catalane à Barcelone 8

TICKETS
La première incursion barcelonaise des frères Adrià (El Bulli) est une réussite. On embarque à bord d’un bar à tapas, décliné en plusieurs comptoirs aux ambiances différentes. Derrière, les cuisiniers mitonnent : mini soufflé de mousse de fromage Manchego, olives sphérifiées… pour un ticket d’entrée qui démarre à 5 € la tapa.

+34 932 92 42 53


Une virée catalane à Barcelone 9
MANO ROTA
Le dernier né rayon bistronomie se cache au sud-est de la ville, dans le quartier de Poble Sec. Une cuisine à quatre mains signée Bernat Bermudo et Oswaldo Brito. Entre les murs de briques et les tables en bois défilent poulpe au charbon et lard fumé ou presa de porc ibérique et artichaut.

Carte : 25 € – 30 €
+ 34 931 64 80 41

 


Une virée catalane à Barcelone 10

PETIT PAU
La première halte gourmande à l’arrivée. Derrière le parc de l’Espagne industrielle se niche cette échoppe de charme, avec une poignée de tables le long d’un mur tapissé de papier journal. Entre des palourdes aux cèpes et un turbot à la citronnelle, ce Petit Pau épate.

Menus : 16-26 €
+34 933 31 32 75

 


Une virée catalane à Barcelone 11
ALKIMIA
À l’ombre de la Sagrada Família, voilà une table épurée doublée d’une cuisine inspirée. De la brandade de morue au pigeon aux prunes, le chef Jordi Vila fait la parfaite symbiose entre les classiques et les créations, sans jamais sortir de la saison.

Menus : 50 € – 130 €
+ 34 932 07 61 15

 


ABAC
Derrière une imposante palissade en bois appuyée à l’hôtel, le chef, Jordi Cruz, orchestre une cuisine qui mêle le moléculaire à la tradition dans un parfait numéro d’équilibriste. Bouillabaisse aux gambas en infusion, à l’orange, au safran et pain au plancton… Un audacieux abécédaire créatif.

Menus : 135 € – 165 €
+34 933 19 66 00


TERESA CARLES ET FLAX & KALE
Teresa Carles a bâti un petit empire healthy au style new-yorkais avec ses murs de brique et ses beaux volumes. Chez Teresa, sa cantine végétarienne, la chef vous met au vert. Et dans son Flax & Kale, des tagliatelles à la spiruline et au saumon frayent au milieu d’une carte flexitarienne.

Carte : 15 € – 20 €

+34 933 17 18 29

+34 933 17 56 64


 

MERCAT DE LA BOQUERIA
Sous une imposante structure métallique se cache le temple des produits catalans. Depuis 1826, la halle abrite les paradas, une série de petites échoppes dédiées aux commerces de bouche : produits de la mer, primeurs, étal du boucher… Pas étonnant d’y voir les chefs faire leur marché.

+34 933 18 25 84


Une virée catalane à Barcelone 12


Rédaction : Pascale Pisani, Charles Patin O’Coohoon / La Petite Écurie (Goût)
Secrétaire de rédaction : Annick Chollat Illustrations : Simon Roussin

Photos : Visite guidée © Irbarcelona.fr Diego Aleu ; Fundació Sant Pau © Robert Ramos ; MACBA ©Rafael Vargas ; Park Guell in Barcelona, Spain © Luciano Mortula-LGM ; Rubrique Goût¬: Tickets Bar © Moises Torne, Marché et tapas © Irbarcelona.fr Diego Aleu¬ ; Rubrique Vos Histoires © cris 13