L’Ecopain d’abord, la gourmandise  ensuite ! 

Si un jour vous vous baladez au gré des rues Chaptal et Bourrely au coeur de Montpellier, vous serez  sans nul doute alléché par l’odeur croustillante d’une petite boulangerie à l’ambiance chaleureuse et  goûtue.  

Je me dois de vous prévenir, vous y laisserez jusqu’à votre dernier denier ! 

Dans cette boulangerie, baptisée “l’EcoPain d’abord”, il y a tous les ingrédients réunis pour un bon  commerce de proximité. 

On y flâne, on y rit et on y achète de délicieuses viennoiseries. 

Ce commerce fait tellement partie du quotidien du voisinage que nous aurions du mal à imaginer qu’il  ait pointé le bout de son nez il y a deux ans à peine… 

Tout a commencé quand Lucas a décidé de quitter son job d’ingénieur agronome pour se former à  l’art de la boulangerie, sa volonté de départ etant d’être paysan boulanger. L’idée générale de ce  métier est de mêler vente, récoltes des terres et artisanat boulanger. 

Il se rend néanmoins vite compte qu’accéder à ce rêve est plus compliqué qu’escompté… 3 métiers  en 1 et seulement 24 heures en une journée, c’est un sacré défi à relever ! 

Notre artisan change donc de perspective. Il décide de rester en ville et, son four à pizza sous le bras,  commence à se faire connaître en vendant ses créations via l’épicerie solidaire “Esperluette” à  Celleneuve. 

Au fil des commandes, le rêve de Lucas prend une nouvelle direction : celle d’ouvrir un lieu à  l’atmosphère chaleureuse et bienveillante où il proposerait toute une gamme de produit sains, créés  sur le principe du bio, local et de recherche gourmande. 

Lucas, ainsi que deux copains – Joachim et Fabien – fraichement reconvertis, installent “l’EcoPain  d’abord” en plein cœur de Gambetta, un quartier cosmopolite et vivant au sud-ouest de Montpellier  où les appartements de style “Belle Epoque” fricotent avec les marchands de kebab. 

Ce petit commerce cousu à la main, propose toute une gamme salée de pains et de sandwichs d’une  qualité délicate, et de plus, de vrais produits artisanaux occitan puisque la fine équipe utilise pour  leurs créations la farine des Moulins situés dans le Gard et l’Hérault. Cette dernière exprime d’ailleurs  une volonté très ferme de s’affranchir de l’impact industriel sur ses produits, notamment en favorisant  l’utilisation de levain naturel pour un rendu plus sain, avec plus d’arômes et de goût. 

Peu après son installation, Lucas rencontre Garance, cheffe pâtissière de longue date. L’entrelacs des  saveurs sucrées apportées par l’expertise de Garance et salées de Lucas s’accordent gracieusement,  pour le plus grand plaisir des clients.

Garance, forte de son expérience et de sa créativité, ne jure que par “Le grand livre de la boulangerie  et de la viennoiserie” de Ducasse Edition. 

Grâce à ses recherches et son travail, elle insuffle un nouvel élan à l’EcoPain. Son but à elle est de créer  des pâtisseries meilleures pour le corps et l’environnement, tester des mélanges de goûts et de  textures mais aussi d’inventer de nouvelles recettes à base d’invendus afin d’éviter le gaspillage  alimentaire. 

Elle est à l’origine de jolies gourmandises comme les “cruffins”, de petits muffins fourrés à base de  pâte feuilletée levée ou du gâteau signature, le “pas perdu”, confectionné justement avec  viennoiseries non vendues. 

En plus de Garance, la petite entreprise comprend également Manon et Marine – vendeuses et  sandwichologues – et Lucien, l’apprenti boulanger des compagnons du Devoir. Tous, grâce à leur  énergie jeune et leurs idées fourmillantes apportent une renaissance permanente dans le processus  de création de ces produits antiques et très valorisés par la culture française. 

Dans ce petit écosystème au management délégatif, chacun apporte une contribution bienveillante  pour faire évoluer le concept. Il y règne la valorisation du travail bien fait et la convivialité. 

Enfin, même sans vous déplacer jusqu’à la boulangerie, vous pourriez goûter par hasard à certains de  ces délices car l’EcoPain collabore avec certains espaces de coworking, notamment la “Cité créative”  et “la Cagette”, l’épicerie collaborative et participative du boulevard Clémenceau. 

Eh oui, on vous l’a dit… l’EcoPain, c’est le circuit court !

Points forts :

  • Produits bio et locaux
  • Farines des Moulins du Gard et de l’Hérault
  • Levain naturel
  • Pâtisseries originales et savoureuses
  • Lutte contre le gaspillage alimentaire
  • Circuit court
  • Collaboration avec des espaces de coworking
  • Ambiance chaleureuse et conviviale

Infos pratiques

L’EcoPain d’abord, c’est bien plus qu’une simple boulangerie, c’est une ode au goût, à la qualité et à l’artisanat !

mercredi07:30–14:0016:00–19:30
jeudi07:30–14:0016:00–19:30
vendredi07:30–14:0016:00–19:30
samediFermé
dimancheFermé
lundi07:30–14:0016:00–19:30
mardi07:30–14:0016:00–19:30

40 Rue Bourrely, 34000 Montpellier


  4610 Views certified by Sharriz.com
Retour en haut
MontpelYeah

GRATUIT
VOIR