La GayPride à Montpellier sur la sellette ?

Alors que l'on fête cette année les 5 ans du 1er Mariage pour tous, célébré à Montpellier par Hélène Mandroux, les choses s'assombrissent avec la Ville autour de l'organisation de la GayPride - Marche des fiertés 2018.

 

Le cortège de la Marche des Fiertés devait avoir lieu le 21 juillet 2018 et se terminer sur le Parvis de l’hôtel de Ville comme depuis plusieurs années. Mais pour des raisons techniques et de préparation de l’évènement Tohu-Bohu sur le même lieu, le traditionnel apéritif de clôture a du mal à se mettre en place…

L’association en charge de l’organisation a donc demandé l’autorisation à la Municipalité de déménager l’évènement sur l’Esplanade à proximité de la place de la  Comédie, ou aux Jardins du Peyrou. Ces 2 lieux accueillent régulièrement une foule pour de divers évènements : Marché de Noël, les Estivales, Concerts, Fête de la Musique ou très récemment La Montpellier Reine.

Après plusieurs semaines de silence, mettant en péril l’organisation de l’évènement à l’approche de la date, la ville a essuyé un refus. Ce Jeudi 30 l’association Fierté Montpellier Pride (Gay Pride Montpellier) a publié un communiqué dans ce sens :

____

 

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

La Mairie veut elle empêcher la 25eme édition de la Marche des Diversités – Gay Pride de Montpellier ?

Depuis plusieurs années, la Marche des Diversités – Gay Pride démarre de la Place Royale
du Peyrou et se termine sur le Parvis de l’Hôtel de Ville sur lequel l’association FiertéMontpellier Pride organise son traditionnel apéritif de clôture ouvert à tous et gratuit pour tous.

Ce temps festif offert aux Montpelliérains, est exclusivement financé par l’association.
Entre les dispositifs techniques, le plateau artistique, la sécurisation du lieu, et les
différentes infrastructures nécessaires à son bon déroulement, le coût de l’apéritif de
clôture représente plus de 25 000 euros. Celui-ci se voyait amorti par les ventes de
boissons de la buvette associative.

L’apéritif de clôture représente aussi la principale source de financement de l’association
Fierté Montpellier Pride. ll permet de financer l’ensemble de ses activités annuelles
gratuites pour le public à l’image de l‘accueil. de l’accompagnement et la prise en charge
des victimes d’homophobie et de transphobie, du dépistage VlH gratuit, d’une
permanence juridique gratuite, d’un pôle destiné aux personnes trans, de l’aide aux
migrants etc…

Aussi, la vie et la survie de l’association dépendent principalement de cet apéritif.

Malheureusement, d’année en année, il connaît une érosion de sa fréquentation
principalement expliquée par l’éloignement du Parvis de l’Hôtel de Ville du centre-ville de
Montpellier. La partie finale du trajet de la Marche des Diversités — Gay Pride entre la Place
de la Comédie et le Parvis de l’Hôtel de Ville, se transforme alors en véritable marathon
pour le public. Des milliers de personnes font donc le choix de s’arrêter Place de la
Comédie et de ne plus suivre le cortège.

Aussi difficile soit ce constat, l’association est parvenue jusqu’en 2017 a limiter l’impact lié
à l’éloignement de l’apéritif de clôturer.

Malheureusement, Fierté Montpellier Pride a dû lors de la dernière édition, faire face à la concurrence des commerçants du Parvis de l’Hôtel de Ville. Si nous sommes évidemment sensibles aux difficultés des commerces du Parvis qui peinent a vivre, nous rappelons que notre but n’est pas commercial et que les bénévoles et membres de l’association n’ont pas à avoir les mêmes pratiques ou compétences pour faire vivre l’apéritif. De plus seule l’association finance l’évènement et porte le risque financier contrairement aux commerces La dernière édition a donc occasionné une perte nette de plus de 15 000 euros pour Fierté Montpellier Pride.
L’association a donc été également privée d’une grande partie de son budget de fonctionnement annuel.

Pour ces raisons, parce que le coeur de Montpellier ne se limite pas au parvis de I’Hôtel
de Ville, que nous savons qu’il sera à cette date réservé à l’installation du Festival Tohu
Bohu mais surtout que les attentes des participants de la Marche sont notre principale
préoccupation, Fierté Montpellier Pride a décidé pour sa 25ème édition du 21 juillet 20l8
prochain, de modifier le parcours de la Marche des Diversités – Gay Pride et de changer le lieu de son Apéritif de Clôture.

Après mûre réflexion deux options ont été choisies: l’Esplanade Charles-de-Gaulle et le
Jardin du Peyrou. En conséquence Fierté Montpellier Pride a déposé en ce sens au cours de ces derniers mois, deux demandes successives d’autorisation auprès de la ville de Montpellier.

À la suite de la première demande l’association s’est vu imposer un silence radio de plusieurs semaines, silence anormalement long eu égard au temps nécessaire de préparation d’une Pride, jusqu’à ce mardi 29 mai 2018 soit moins de deux mois avant l’événement. De plus lors de cette réunion une partie des services de la mairie étaient absent.

La Mairie a annoncé son refus concernant les deux lieux proposés successivement, suggérant le retour sur le Parvis de I’Hôtel de Ville alors même que cela est impossible techniquement. Fierté est étonnée qu’une telle décision ait été communiquée dans un délai si proche de l‘évènement alors même que les démarches ont été engagées depuis plusieurs mois. L’étonnement est d’autant plus fort au regard des motifs invoqués car ces lieux reçoivent régulièrement un public bien plus important que celui de l’apéritif de clôture de l’association à l’image des Estivales, de Cœur de Ville en Lumières, du Carnaval des Calendrettes, ou encore de la fête de la musique, la Montpellier Reine etc… Et qu’il est impossible au regard des festivals prévus à la même date que nous puissions disposer du Parvis de l’Hôtel de Ville.

L’association rappelle que la Marche des Diversités – Gay Pride est un rendez-vous attendu par l’ensemble de la population LGBTQI+ et friendly de Montpellîer et des touristes présents sur le territoire, que cet évènement est dédié à l’avancée des droits, et à la lutte contre l’homophobie et la transphobie qui connaît une forte augmentation en France et à Montpellier!

Ce refus est aussi incompréhensible que mortifère pour Fierté Montpellier Pride. A deux
mois de la manifestation, l’association a prévu et engagé tous les moyens humains et financiers à son organisation et a sa sécurisation. Fierté Montpellier Pride ne comprend pas cette décision sauf à ce qu’elle repose sur des objectifs ou des intérêts dont elle n’a ni la connaissance ni la maîtrise.

De fait, le silence et la décision de la Mairie menacent sans discernement le maintien de la 25ème édition de la Marche des Diversités et mettent directement en péril l’association qui l’organise. Dans un contexte où de nombreux responsables politiques locaux supposent une instrumentalisation de notre association et des populations LGBTQI+, il est aussi étonnant que révoltant qu’un tel signal soit envoyé par une ville aussi prétendument ouverte que Montpellier,

L’équipe de Fierté Montpellier Pride demande donc au Maire de Montpellier, Philippe Saurel, de reconsidérer sa position et d’autoriser le déroulement de l’apéritif de clôture célébrant la 25ème édition de la Marche des Diversités — Gay Pride dans le Jardin du Peyrou.

L’association Fierté Montpellier Pride


30 May 2018 – 20h48


 3672 views   __    42 shares  __