Tous filmés à Montpellier ?

Une série de mesures pour renforcer la sécurité avec notamment l’installation  de nouvelles caméras de vidéosurveillance mais qu’en est il de notre vie privée …

La ville de Montpellier met l’accent sur la sécurité. Lorraine Acquier, l’élue concernée par cette problématique, a dévoilé une série de mesures qui vont renforcer l’arsenal déjà à la disposition de la commune. D’abord, la poursuite du déploiement de la vidéosurveillance en ville. En février, lors du conseil municipal, l’adjointe proposera l’installation de 16 caméras supplémentaires, ce qui portera leur nombre à 301.

Au total, 650 caméras en 2020

« Je présenterai aussi une délibération qui vise à raccorder d’ici à 2020 les 350 caméras de la Tam [qui gère le réseau de transports] au Centre de supervision urbain (CSU) », indique Lorraine Acquier. Au total, le CSU, qui sont les « yeux » de la ville, disposera alors de 650 caméras pour traquer la délinquance et vidéoverbaliser sur six secteurs, notamment le Pont de Sète et l’avant-place du Peyrou.

Les 183 policiers municipaux seront eux aussi dotés de nouveaux moyens. Chacun sera équipé en 2019 de « caméras-piéton », qui filment les interventions. Des démarches sont aussi en cours pour remplacer toutes leurs armes par des pistolets automatiques.

La police municipale dispose également de nouveaux moyens d’action, avec la création d’un groupe local de traitement de la délinquance, en collaboration étroite avec le parquet, ou d’une procédure simplifiée pour lutter contre la multiplication des vendeurs à la sauvette. A Gambetta, 21 opérations ont été menées, et 19 procédures diligentées à l’encontre des contrevenants. La même chose est à l’étude pour les vendeurs à la sauvette de la Mosson.

Autre nouveauté l’accès aux fichiers du Code de la route, qui permettra aux agents de ne plus faire appel à des policiers nationaux pour identifier un permis ou une immatriculation. Le dispositif va être testé par plusieurs villes qui se sont portées candidates, dont Montpellier.

___

© Nathaniel dahan / Nicolas Bonzom