Colock : le café montpelliérain où l’on paie au temps passé

« Ne payez pas au verre mais au temps resté » : voilà sur quoi repose le concept de Colock, un café
qui a récemment ouvert ses portes rue de l’Université. L’idée a été lancée par Florian Berger et Jean-Baptiste Charmetant, deux anciens étudiants en management des unités de restauration. « Notre but,c’est de proposer un espace où tout le monde se sent comme chez soi », résume Florian Berger. L’objectif de ses créateurs est aussi de proposer un lieu qui leur ressemble.

 On avait envie de proposer un
bar à notre image.

CONVIVIALITÉ EN BAS, TRAVAIL À L’ÉTAGE

Le café en lui-même est composé de deux espaces. En bas, on trouve un salon où les clients peuvent se détendre dans une ambiance conviviale, entre fléchettes et jeux vidéo rétro. À l’étage, un espace de travail silencieux a été aménagé pour ceux désirant plutôt travailler au calme. Histoire que chacun puisse y trouver son compte.

« On a réfléchi ensemble à ce qui manquait à Montpellier. On a décidé d’ouvrir un espace qu’on ne trouve pas dans les cafés traditionnels, avec une autre formule. »

Pour concrétiser ce projet, les deux associés ont tout de même dû batailler. « Obtenir un financement n’a pas été facile parce qu’on est très jeunes. Mais le fait de venir de la restauration nous a permis de bien défendre notre projet. »

Au préalable, les deux hommes avaient récolté de 4 000 € par le biais d’une campagne participative sur la plate-forme Kiss kiss bank bank. Un véritable succès, qui a permis de démontrer tout le soutien dont bénéficiait le projet.

Ouvert en février, Colock entend à présent devenir un lieu de partage unique au centre-ville de Montpellier.

Colock est ouvert du lundi au vendredi de 8 h à 19 h, 25 rue de l’Université


©Valentin Berg