"Trepalium", c’est nous

La nouvelle série d'Arte s'aventure avec audace sur le terrain de l'anticipation pour un thriller qui brosse, au passage, un portrait au vitriol de nos société ultra-libérales.

La nouvelle série d’Arte s’aventure avec audace sur le terrain de l’anticipation pour un thriller qui brosse, au passage, un portrait au vitriol de nos société ultra-libérales.

Lire la suite:
Lire l’intégralité de l’Article Original sur Le site du Nouvel Observateur