Splendeur du monde

L’insondable noirceur de l’actualité, que nous jette à la figure vingt-quatre heures sur vingt-quatre le tout-médiatique, incite à trouver parfois refuge loin des épouvantes et des tragédies.

L’insondable noirceur de l’actualité, que nous jette à la figure vingt-quatre heures sur vingt-quatre le tout-médiatique, incite à trouver parfois refuge loin des épouvantes et des tragédies.

Lire la suite:
Lire l’intégralité de l’Article Original sur Le site du Nouvel Observateur