Rachid Arhab : "J’espère créer un Arte franco-algérien"

Après six ans passés au CSA, le journaliste, qui signe "Pourquoi on ne vous voit plus ?" (Michel Lafon), réfléchit aux vicissitudes du métier. Et s’interroge sur les raisons de ses échecs

Après six ans passés au CSA, le journaliste, qui signe “Pourquoi on ne vous voit plus ?” (Michel Lafon), réfléchit aux vicissitudes du métier. Et s’interroge sur les raisons de ses échecs.

Lire la suite:
Lire l’intégralité de l’Article Original sur Le site du Nouvel Observateur