"A Molenbeek, les gens se sentaient agressés par les caméras"

Après les attentats du 13 novembre, la commune bruxelloise de Molenbeek, a vu des dizaines de reporters du monde entier quadriller ses rues, sonner aux portes et multiplier les direct. Reportage.

Après les attentats du 13 novembre, la commune bruxelloise de Molenbeek, a vu des dizaines de reporters du monde entier quadriller ses rues, sonner aux portes et multiplier les direct. Reportage.

Lire la suite:
Lire l’intégralité de l’Article Original sur Le site du Nouvel Observateur