Quoi de neuf ?

Echo & The Bunnymen  > Parmi l’épidémie de reformations, Echo & The Bunnymen est l’un des rares groupes (avec Dinosaur Jr.) à avoir sorti des albums aussi passionnants que leurs essais inauguraux. Ajoutez à cela l’humour franc du collier de Ian McCulloch – une grande gueule comme on n’en fait plus, hélas – et des chansons au classicisme exquis, aussi foudroyantes qu’au premier jour ( The Killing Moon évidemment, mais Ocean Rain également) et vous obtenez l’un des plus grands groupes anglais des trente dernières années.   Paul Simon > Le petit brun au visage poupin fut souvent réduit à ses cinq albums (soit 47 immenses chansons) avec l’échevelé Art Garfunkel.

Echo & The Bunnymen  > Parmi l’épidémie de reformations, Echo & The Bunnymen est l’un des rares groupes (avec Dinosaur Jr.) à avoir sorti des albums aussi passionnants que leurs essais inauguraux. Ajoutez à cela l’humour franc du collier de Ian McCulloch – une grande gueule comme on n’en fait plus, hélas – et des chansons au classicisme exquis, aussi foudroyantes qu’au premier jour ( The Killing Moon évidemment, mais Ocean Rain également) et vous obtenez l’un des plus grands groupes anglais des trente dernières années.   Paul Simon > Le petit brun au visage poupin fut souvent réduit à ses cinq albums (soit 47 immenses chansons) avec l’échevelé Art Garfunkel.

Lire la suite sur ::logo-letsmotiv:

Voir l’intégralité de l’article sur le site de Let’s Motiv Mensuel cultures & tendances urbaines.