Mario Wienerroither

C’est ce qu’on appelle une brève de fin de journée, ce moment où les vannes les plus stupides et l’humour le plus couillon nous font paradoxalement franchement marrer. Vous connaissiez les shreds

C’est ce qu’on appelle une brève de fin de journée, ce moment où les vannes les plus stupides et l’humour le plus couillon nous font paradoxalement franchement marrer. Vous connaissiez les shreds

C’est ce qu’on appelle une brève de fin de journée, ce moment où les vannes les plus stupides et l’humour le plus couillon nous font paradoxalement franchement marrer.
Vous connaissiez les shreds. Tout le monde y a eu droit, depuis Eddy Mitchell à Paco De Lucia en passant par The Beach Boys, The Cure en unplugged ou – notre préféré – Nine Inch Nails. On vous prévient, c’est une drogue.

Bref, maintenant que vous avez maté tout ça, passons à la vitesse supérieure avec Mario Wienerroither, un jeune Autrichien qui radicalise l’affaire en se débarrassant de ce truc  inutile nommé musique. Ici, bruits de pas, cris, froissements de tissus, éternuements, déglutis et rots suffisent amplement.
Avec ici David Bowie et Mick Jagger, The Prodigy, Shakira….

Parfaitement con, totalement génial.

The post Mario Wienerroither appeared first on LET'SMOTIV.

Lire la suite:
Voir l’article original