Le domaine de Grammont

Le domaine de Grammont a d'abord été le siège d'un prieuré relevant de l'Ordre de Grandmont. En 1174, les Grandmontains s'installent sur un domaine dépendant du chapitre cathédral de Maguelone.

 

Visitez le domaine en 360° avec un ordinateur de bureau

Pendant les guerres de religion, le prieuré est partiellement ruiné. En 1701, il est donné au séminaire de Montpellier puis vendu comme bien national en 1790 et transformé en propriété viticole.
L’aile Ouest est reconstruite au début du XIXème siècle.La chapelle est reconstruite entre 1895 et 1897 à l’emplacement de la précédente par l’architecte diocésain Pierre Arribat, Auguste Baussan en réalise les sculptures, les vitraux sont signés de Louis-Charles-Marie Champigneulle.

La chapelle du domaine, dénommée chapelle Sainte-Philothée, sert actuellement à l’exercice du culte chrétien orthodoxe, partie de l’Église orthodoxe de Constantinople.
Le domaine reste isolé de l’urbanisation grâce à la présence de plusieurs autres domaines viticoles, dont les « folies » du château de Flaugergues et de Montaubérou. De par son cadre prestigieux, le domaine sert de mairie annexe pour les cérémonies des mariages civils.